Déclaration de la délégation du Cambodge
à la 16eme Session du Groupe de travail de l'Examen périodique universel du Conseil des droits de l'Homme
(le rapport national du Cameroun)
1er Mai 2013


Monsieur le Président,

  1. Le Cambodge souhaite la bienvenue à la délégation Camerounaise dirigée par SE Monsieur le Ministre des affaires étrangères et le remercie pour la présentation de son rapport national.

  2. Le Cambodge salue les progrès réalisés par le Cameroun, notamment dans le renforcement du cadre juridique et institutionnel, la ratification du Protocole facultatif se rapportant à la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, (le 19 novembre 2010) et du Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés, ( le 30 mai 2012).

  3. Le Cambodge prend une note avec satisfaction que le Cameroun a accepté un certain nombre de plan national d’action concernant notamment celui de la promotion et de protection des droits de l’homme (PANPPDH), le document de politique nationale sur le genre, un plan d’action national de lutte contre le trafic et l’exploitation sexuelle des enfants.

  4. Le Cameroun entreprend des efforts soutenus pour faire progresser la protection des droits de l'homme, tout en reconnaissant qu'il existe encore des défis dans certains domaines. A cet effet, nous souhaitons formuler les recommandations suivantes pour le Cameroun :

    • Continuer à assurer une meilleure protection des droits de tous les citoyens par la mise en œuvre des lois et des plans d’action récemment adoptés, qui pourrait protéger efficacement ses citoyens, en particulier, ceux qui sont les plus vulnérables.

    • Poursuivre les mesures prises en faveur de la promotion des droits des femmes, y compris les travaux d'un projet de loi portant sur la prévention et la lutte contre des violences à l’égard des femmes.

Je vous remercie.